Bananeapp, l’application qui promet de révolutionner la recherche de travail pour les étudiants

Ecrit par| Nouveau produit, Vrac

A quelques jours du lancement de l’application de Bananeapp, notre équipe a eu la chance de rencontrer Arnaud Cachin, co-fondateur et directeur Marketing de la startup. Mais avant d’entrer plus en détails sur ce qu’est l’application, voici quelques conseils qu’Arnaud donne aux futurs entrepreneurs.

Premièrement, il nous dit quelque chose que le fondateur de l’application, Christophe Badoux, répète sans cesse :  il faut parler de son idée. Il ne sert à rien de la cacher, parce que les gens n’iront pas la copier. Au contraire, plus on parle de notre idée, plus il y aura des personnes qui s’approcheront de nous pour nous aider ou nous donner des feedbacks. Ces feedbacks étant primordiaux, car cela nous permet de recommencer si on a fait une erreur. Plus on se plante, plus on améliore notre produit et plus il sera puissant.

Fondateurs de l’application de gauche à droite: Matteo Knobel, Christophe Badoux, Arnaud Cachin

Selon Arnaud, on peut tout à fait travailler avec sa famille ou ses amis si on arrive à faire la part des choses. Peu importe qui compose l’équipe tant qu’elle possède des personnes avec des caractères et des compétences complémentaires. Une phrase qu’un de ses enseignants avait pour habitude de dire et qu’il a retenue est : « La vie est trop courte pour bosser avec des gens que nous n’apprécions pas ».

Finalement, si Arnaud a rejoint l’équipe Bananeapp, c’est parce qu’il croyait énormément au projet, surtout son côté social. Selon lui, les valeurs sont plus importantes que la taille de la boîte, ce qui explique son désir de faire quelque chose qui a du sens.

Bananeapp, c’est quoi ?

Bananeapp est une plateforme de recrutement gratuite réservée exclusivement aux étudiants. L’objectif est de résoudre la frustration que ces derniers rencontrent sur les sites traditionnels. En effet, entre les annonces où le recruteur cherche des profils très spécifiques comme des personnes ayant au moins cinq ans d’expérience ou encore celui où on demande d’avoir une expertise dans le domaine, les étudiants ne s’y retrouvent plus. Bananeapp leur propose donc 3 types d’offres, l’idée étant d’accompagner les étudiants du début à la fin de leurs études : les petits jobs d’étudiants, des stages et enfin un emploi une fois nos études terminées.

Comment ça marche ?

L’application se veut très simple. Ainsi lorsque l’on se connecte, il suffit d’entrer notre adresse email, notre photo, et soumettre un CV simplifié où on décrit très brièvement notre formation, nos expériences et les langues qu’on parle.

Une fois que notre profil est prêt, l’application va, grâce à un système de mots-clés, repérer et nous soumettre les annonces qui pourraient potentiellement nous intéresser. Si l’étudiant désire postuler pour l’offre, il clique sur le bouton pour entrer en contact avec le recruteur et tombe sur un tchat en direct avec ce dernier. Il va alors devoir répondre à une question qui lui est posée par le recruteur. Les questions varient, elles peuvent être technique afin de voir la qualification ou plus générales pour connaitre d’avantage la personnalité du candidat. L’étudiant peut répondre à la question en utilisant au maximum 140 caractères, ce qui permet d’aller droit au but et de ne pas perdre de temps avec les salutations ou autres formules de politesses. Une fois que l’étudiant a répondu à la question et si la réponse plait au recruteur, ce dernier peut décider de continuer la conversation et demander plus de renseignements au candidat ou fixer un entretien.

Pourquoi une telle application ?

Aujourd’hui, certaines personnes estiment que les lettres de motivation sont devenues obsolètes. En effet, ces dernières sont persuadées que les recruteurs n’ont plus le temps de les lire. Suite à plusieurs retours, il se trouve que les entreprises sont très enthousiastes à l’idée de pouvoir gagner du temps et de la simplicité.

L’application vise surtout les PME et les startups. De manière générale, sur le campus universitaire les grandes entreprises sont très présentes et ont les moyens pour avoir accès aux étudiants, ce qui n’est pas le cas des PME. En effet, cette présence sur le campus universitaire peut être assez coûteuse et les PME n’ont pas nécessairement les moyens pour cela.

Pourquoi Bananeapp ?

On est plus d’un à se poser la question, et la réponse est simple. Le but de l’application est d’enlever cette frustration et ce stress que les étudiants subissent quand il s’agit de rechercher un emploi. L’application veut rendre cette recherche plus agréable, ça doit être quelque chose qui nous donne la banane !

 

 

[Article écrit en collaboration avec Othman Benchekroun, rédacteur en chef chez Innovation Time]

Last modified: 14 juin 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *