Comment optimiser votre temps pour faire la différence à vos examens

Ecrit par| Culture

Beaucoup pensent qu’ils sont victimes de la malchance. Certains disent qu’ils ne sont pas doués, les autres les ralentissent ou bien qu’ils ont déjà trop à faire… En réalité, n’importe qui peut arriver à préparer ses examens et optimiser son temps.

Premièrement, il faut décider d’avoir des blocs de temps dans sa journée. Ces blocs de temps vont nous permettre de mieux organiser notre pensée à travers notre semaine.

Lorsque nous sautons d’une tâche à une autre, notre cerveau continue de réfléchir à la tâche précédente, alors qu’on commence une nouvelle tâche. Cela implique in fine une réduction de notre productivité due à une perte de concentration. C’est la première chose à combattre ; le manque de productivité.

Créer des blocs de temps dans notre journée nous permet de nous concentrer sur une seule tâche pendant une période prolongée (une matinée par ex.) et de ne pas éparpiller notre esprit avec des changements trop fréquents.

Beaucoup d’entrepreneurs ont des moments dédiés à certaines activités, la plus commune étant de lire ses mails. Autrement dit, ils réservent une période dans la journée pour lire leurs mails et ensuite ne les regardent plus. Cela leur permet donc de ne pas être interrompus !

Deuxièmement, il y a les trois verbes essentiels pour optimiser son temps : Eliminer, Automatiser et Déléguer. Il faut éliminer les activités qui sont sans valeur ajoutée, automatiser ce qui est répétitif et ne procure que peu de valeur et déléguer ce qui n’apporte pas assez de valeur en comparaison avec nos autres activités. En d’autres termes, se concentrer sur ce qui produit le plus de valeur ajoutée.

Comment est-ce que vous étudiants pouvez appliquer ces deux étapes ?

La première chose à faire serait de créer des blocs de temps dédiés à une matière seulement. Une matière vous prendrait toute une matinée. Ensuite, après le repas de midi, vous feriez une autre matière jusqu’à la fin de votre journée. Cela ne veut pas dire qu’il faut travailler d’une traite. Bien au contraire ! Une pause sur des intervalles réguliers est idéale.

La deuxième chose à faire en tant qu’étudiant serait de se concentrer sur ce qui nous apporte le plus de valeur ajoutée. Imaginons que vous êtes en train de lire un texte et devez connaître ses principales idées par cœur. Si vous êtes plus concentré en écoutant de la musique, l’écouter vous aidera. Si vous êtes mieux sans, faites sans. Cela s’applique à toute sorte de potentielles distractions.

Ensuite, vous pourriez mettre un rappel sur votre téléphone pour les tâches que vous avez à accomplir. Cela vous permet de vous concentrer sur le moment présent. Vous pouvez aussi le faire pour automatiser vos pauses.

Pour finir, imaginons que vous avez une tâche qui nécessite de sortir de votre bulle de travail. Essayez de voir si quelqu’un d’autre peut la faire à votre place. Moins vous aurez d’interruptions, mieux ce sera.

Alexis Daroussos

 

Last modified: 16 juin 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *