L’entrepreneuriat

 

L’entrepreneuriat, en moins de 80 secondes ?

 

L’entrepreneuriat est un mot aussi compliqué que long, qui, pour beaucoup, se perd dans la multitude de termes flous relatifs au monde du travail. Ce qui préoccupe un jeune – qu’il soit étudiant, jeune diplômé, fraîchement recruté ou en début de carrière –  se résume très vite :

Embauche, patron, travail et salaire.

Eh oui, le mystérieux « entrepreneur » est bien loin dans le classement des considérations de la génération Y. Cependant, entreprendre, c’est une idée simple qui, explicitée et mise à nu, devrait vous faire rêver autant que le jour de votre 10ième anniversaire:

Et c’est là qu’Innovation-Time entre en jeu ! Innovation Time, c’est aussi l’occasion d’apercevoir qu’une route toute tracée n’est pas la seule. Car c’est là, cachée sous ce terme d’entrepreneuriat, que s’ouvre une nouvelle possibilité, celle de créer votre propre chemin: l’entrepreneur part d’une idée, d’une volonté de changer et d’innover le quotidien, et s’ajoute une bonne dose de créativité, de dynamisme et un soupçon de prise de risques. En mélangeant bien, en s’entourant de personnes compétentes et en étant demandeur de toute forme d’aide (association, incubateur… ), l’entrepreneur peut relever des défis humains, techniques et ainsi modeler le monde de demain.

La première structure à travers laquelle l’entrepreneur du 21ième siècle s’exprime est la start-up, qu’il doit fonder ou co-fonder avec une équipe en laquelle il a confiance. Dans cet environnement dynamique, le rôle de l’entrepreneur n’est pas d’être un chef ou un patron: il doit plutôt écouter, guider, choisir. Il doit prendre des initiatives avec un nombre restreint d’informations, et effectuer des tâches auxquels il n’a pas été formé ou qui dépasse ses compétences. L’autonomie qui caractérise les starts-up lors des prises de décisions permet aux membres de peser sur l’avenir de l’entreprise: c’est un avenir incertain mais guidé par les conséquences directes de l’action de chacun de ses membres. Contrairement aux grandes multinationales, la start-up permet ainsi à chacun se sentir utile en comprenant la valeur directe qu’il ou elle apporte au projet. En résumé, la start-up, c’est un environnement stimulant et motivant où l’équipe s’emploie à faire grandir des projets, depuis le premier pitch devant les proches jusqu’à la reconnaissance par le marché. Cet environnement, qui comprend hauts et bas, ajoute ainsi le terme manquant aux « générations Y et Z »:

Le Sens

Pour fournir plus d’informations, de témoignages et d’analyses, l’équipe d’Innovation-Time vous invite à parcourir de fond en comble ce site web et à les contacter pour la moindre petite question.

« Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, essayez la routine… Elle est mortelle ! » -Paulo Coelho

Romain Vuillet, Journaliste Innovation Time 2015, et Arthur Baetens, Vice-Président 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *