GEW 2023: Apprends à pitcher avec ces cinq entrepreneurs!

Pour le troisième jour de la semaine de l’entrepreneuriat, Innovation Time Genève et Talent Kick ont offert à leurs invités l’opportunité d’approfondir leur compréhension de l’art du pitching et du networking. C’est dans le bâtiment d’Uni Mail que João da Silva, cofondateur d’Agartha, Gabriel Saurer, cofondateur du studio spécialisé dans le digital 23bis, Sherwed Ahmed, fondateur d’InsignERA, Erica Mazerolle-Castillo, cofondatrice de Nuha et Paul-Arthur Dreyfus, cofondateur de Golden Olive, dévoilent les coulisses de leur réussite entrepreneuriale.

L’importance du storytelling

Le bon entrepreneur nécessite autant de bonnes qualités de penseur que d’orateur. En effet, les intervenants ont chacun démarré leur pitch en divulguant l’origine de leur projet et étrangement, ces derniers découlent souvent d’expériences personnelles. C’est le cas pour Sherwed Ahmed. Son combat visant à faciliter la vie quotidienne des malentendants commence lorsqu’il réalise que son cousin, lui-même malentendant, est dans l’incapacité de suivre les films au cinéma, faute de mesures d’accessibilité. Quant à Erica Mazerolle-Castillo, co-fondatrice de Nuha, une entreprise qui promeut les habitudes saines pour la planète et la santé humaine, elle a constaté la multitude de bouteilles en plastique se trouvant dans sa salle de bain. Ces introductions ont, non seulement permis aux intervenants de captiver leur audience, mais aussi d’établir un lien de proximité avec cette dernière. Parallèlement, Gabriel Saurer a su concilier storytelling et technologie en diffusant une courte vidéo mettant en scène l’équipe du studio digital 23bis discutant de manière décontractée, permettant ainsi au public d’explorer son univers.

Comment se démarquer?

Malgré la hausse des divers besoins identifiés par les entrepreneurs, la saturation de certains marchés se révèle être un obstacle aux idées innovantes. Les intervenants ont dévoilé que le seul moyen de la surmonter en tant que nouvel entrepreneur est de trouver une brèche qui leur permettrait éventuellement de se placer sur le marché. C’est ce qui a favorisé le positionnement de 23bis comme leader de la création de contenu et de la communication. Les cofondateurs ont observé un manque de communication et de promotion de la part des marques sur les plateformes digitales. Par conséquent, ils ont décidé de se spécialiser dans l’infotainment, c’est-à-dire la jonction entre l’information et le divertissement. Cette méthode vise à rendre la consommation d’informations accessible à un nombre élevé de personnes. Le studio promeut donc son habileté à raconter une histoire sur toutes les plateformes, contrairement aux concurrents qui se focalisent sur les supports audiovisuels traditionnels. De plus, l’offre d’options uniques s’avère primordiale pour se distinguer de la concurrence. Par exemple, InsignERA propose à ses clients la possibilité de personnaliser leur avatar, un service qui est inexistant ailleurs. Chez Nuha, les récipients alimentaires sont récupérés et réutilisés à la livraison suivante, afin de réduire les déchets ménagers à la source tout en monétisant la consommation éco-responsable.

Le feedback comme moyen de progression

Le workshop s’est révélé être un exercice, tant pour l’audience, que pour les intervenants. Les questions posées par le public aux entrepreneurs ont permis d’éclairer leurs propos ou d’aller plus loin dans l’introspection de leur entreprise et de leur histoire. Ces interrogations ont tout autant laissé place à des nouvelles idées, afin de se distinguer de la concurrence. Pendant l’atelier, Paul-Arthur Dreyfus, cofondateur de Golden Olive aux côtés d’Estefania Arroyo depuis 2022, a admis que leur difficulté à se positionner sur leur marché était due à des problèmes de communication et à la dévalorisation des caractéristiques distinctives de l’entreprise. Une membre de l’audience l’a donc encouragé à mettre en évidence les certifications et concours gagnés par l’entreprise sur son site internet, ce qui leur permettra de renforcer leur crédibilité.

Clôture

A la fin des pitchs, l’audience a eu l’occasion d’échanger avec les intervenants pendant une session de networking. Cela leur a permis de poser plus de questions et de montrer leur intérêt pour les entreprises. Les interventions ont donné lieu à la déconstruction du mythe de l’entrepreneur qui a finalement pour but de, comme l’a déclaré Gabriel Saurer, “casser les codes et marquer les esprits à travers [son]travail.”

 

Kadiatou Maiga
Innovation Time Genève

logo Innovation Time Genève

Last modified: 23 janvier 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

pakarwin s68bet s68bet desa88 desa88 saldobet saldobet menara188 menara188 menara188 kota188 kota188 senior188 menaraplay gala288 pegasus188 pakarwin s68bet desa88 menara188 slot server taiwan slot server singapore slot depo 10k slot luar negeri slot server thailand slot server taiwan slot server rusia slot via dana slot server thailand slot server thailand slot server luar slot server vietnam slot server mexico slot server kamboja idn live slot gacor slot thailand slot dana live draw hk