Qu’est-ce que la reverse innovation?

Ecrit par| L'Encyclopédie

Révélé par le professeur Vijay Govindarajan, le terme reverse innovation désigne un processus selon lequel un marché émergent crée un produit dans le but de l’exporter dans les marchés émergés. C’est un phénomène nouveau, car traditionnellement l’innovation se faisait depuis les pays développés vers les pays en voie de développement.

Très souvent ce sont des entreprises occidentales qui utilisent la reverse innovation afin d’obtenir de meilleurs coûts de développement. C’est notamment ce qu’à fait General Electric en créant un échographe portable en Chine, qui a ensuite été exporté aux USA à un prix peu élevé. Même si le produit développé peut être moins performant, son coût défiera toute concurrence dans les marchés Orientaux.

Selon Vijay Govindarajan, le processus de reverse innovation se déroule en 4 étapes:

Capture d’écran 2015-11-19 à 13.44.10

  1.  La Globalisation: La société occidentale innove directement dans le pays émergé, avec des employés qualifiés mais coûteux.
  2.  La Glocalisation: Les produits proviennent toujours des marchés émergés mais sont adaptés à la clientèle des marchés émergents. Souvent, des fonctionnalités ne sont pas seulement supprimées au produit mais la marchandise est complètement repensée pour l’adapter aux utilisateurs locaux et à leurs besoins.
  3.  L’Innovation locale: Les équipes locales étudient le consommateur du pays émergent dans lequel elles sont situées et adaptent elles-même le produit pour le vendre dans leur pays. C’est la première phase de la « reverse innovation ».
  4.  L’Innovation inversée: Lors de cette étape, ce sont les équipes du pays émergent qui élaborent un produit non plus pour leur propre marché mais pour les marchés émergés. On assiste alors un un retournement de situation de la globalisation d’où le terme « reverse » innovation.

Ainsi, selon certains ce phénomène devient dangereux pour les pays du nord car récemment plusieurs entreprises telles que Tata (Inde), Huawei (Chine),ou Cemex (Mexique) ont gagné des parts de marché aussi bien dans les pays émergents que dans les pays plus développés. Les marchés émergés doivent alors s’adapter à une nouvelle concurrence bon marché face à laquelle ils doivent miser sur la qualité de leurs produits. Et si l’avenir de l’innovation était dans les marchés émergents?


Sources:

Yoann Moret

 

 

Last modified: 23 novembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *