Ces start-ups qui parient sur l’écologie

Ecrit par| Sciences & Technologies

Le 12 décembre dernier 195 pays ont adopté l’Accord de Paris suite à 15 jours de négociations dans le cadre de la COP21. Premier accord universel et historique sur le climat, il doit permettre de lutter contre le changement climatique. L’occasion de vous présenter une sélection de trois start up écolos qui nous ont séduites.

  • Qarnot Computing
    Elle a fait le buzz dernièrement dans les médias en surfant sur la vague de l’informatique verte. Son idée : utiliser l’énergie considérable libérée sous forme de chaleur par les datacenters (vous savez ces énormes serveurs qui stockent toutes les données informatiques notamment celles des sites internet et qui chauffent comme des bêtes) et s’en servir pour vous chauffer directement à la maison, réduisant ainsi considérablement vos factures d’électricité et celles des entreprises utilisatrices de ces serveurs. Ils ont ainsi créé un produit qui conserve l’aspect d’un radiateur normal mais qui contient en réalité 4 gros ordinateurs dont la puissance de calcul est réglée en fonction de la température que vous souhaitez obtenir. Les données sont en suite redirigée vers l’entreprise concernée.
  • Partnering Robotics
    La pollution de l’air intérieur reste un phénomène que la plupart de gens ne considère pas comme réellement néfaste, pourtant elle serait à l’origine de la plupart des maladies respiratoires chez les personnes les plus fragiles, alors pourquoi ne pas trouver un moyen de s’en protéger ? C’est l’idée de Partnering Robotics qui a récemment développé DIYA ONE, le premier robot autonome dont la fonction principale est de purifier l’air intérieur. Cet automate aux allures de R2D2 est équipé un réseau de neurones inspirés de la biologie humaine lui permettant de naviguer dans tout type d’environnement et de s’adapter à une multitude de situations. En plus de purifier l’air DIYA ONE est équipé de nombreux capteurs qui lui permettent de gérer vos dépenses énergétiques d’une façon plus intelligente et plus économique, il permet également d’assurer une télésurveillance plus efficace que les systèmes traditionnels. Bref un robot multifonction qui prend soin de vous, de la planète, et de votre porte-monnaie.
  • Yirego
    Ne plus consommer d’électricité pour laver son linge avec seulement 5 litre d’eau sans avoir à le laver à la main : cela paraît impossible. Et pourtant c’est le pari qu’a fait cette start up canadienne en mettant au point Drumi une machine à laver au look futuriste sans électricité ni arrivée d’eau. Comment fonctionne-t-elle ? Très simple, le linge est placé dans la machine avec de la lessive et cinq litres d’eau et il suffit par la suite à l’utilisateur de presser une pédale qui entraine la rotation du tambour. Comptez une à trois minutes pour le lavage et une à deux minute pour le rinçage. En outre cette petite merveille ne coute que 120€, un moyen propre, rapide et économique de faire ses lessives.

P.S

Références :

Last modified: 24 mars 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *