L'équipe Knowhere

L’App pour les Foodies qui ne veulent plus chercher !

Ecrit par| Nouveau produit, Vrac

Trouver LE restaurant, voilà le défi que Knowhere a décidé de relever ! Interview avec Hugo Moreau, fondateur de ShieldIT et gagnant de la première édition du Blockchain Summit 2017, que l’on retrouve deux ans plus tard.

Après le rêve, le cauchemar

Le succès suite à la victoire de la première édition du Blockchain Summit est vite retombé pour l’équipe de ShieldIT. En effet, selon Hugo, après avoir gagné un concours et eu une première expérience entrepreneuriale, il a eu l’impression de devenir invincible et s’est lancé à l’aventure bien moins inquiet. Cependant, il s’est vite rendu compte que le succès n’apporte pas que du positif. En effet, gagner un concours avec un jury et le support du public, mais aussi recevoir une grande somme risque de donner une « fausse validation » à l’idée qui y a été proposée.

On nous donne de l’argent et on nous dit que notre idée est validée par un jury d’experts et un grand public; mais dans la vie, on n’a rien validé ! Donc au final, notre produit n’est pas forcément en adéquation avec les besoins du marché.

Suite à ce concours, l’équipe s’est installée en France pour y développer  son idée. Cependant, ils se sont vite rendu compte que le marché des assurances en France était difficilement accessible et que les régulations actuelles constituaient de grands obstacles. Ils ont donc décidé de pivoter pour trouver une idée qui puisse être en plus en adéquation avec le marché. 

Et si on se faisait plaisir ?

L’équipe a donc laissé ShieldIT de côté pour tenter de trouver une nouvelle idée; la phase de brainstorming était lancée! Les jeunes entrepreneurs ont d’abord tenté de trouver un autre projet technique basé autour de la blockchain et ayant un lien avec les assurances afin de garder les bases de ShieldIT. Après près d’un mois, ils se sont rendu compte qu’ils n’avançaient pas; ils perdaient leur énergie et ne prenaient plus réellement plaisir à ces sessions de brainstorming incessantes qui ne leur apportaient pas d’idée satisfaisante.

On se levait très tôt tous les jours et on brainstormait pour savoir comment on pouvait avancer.

Au final, ils ont décidé de ne plus penser à l’industrie des assurances, ni même à la blockchain, et simplement à se faire plaisir; et c’est de là qu’est né Knowhere.

L’idée ? Permettre à une personne de trouver un restaurant qui lui plait en moins de 30 secondes. Le pari ? Le restaurant serait un endroit que nos amis nous recommanderai sans hésiter ! Comme le dit Hugo: « on veut digitaliser le bouche-à-oreille ».

Mais comment ça marche au fond ? Prenons un exemple: supposons qu’une personne A aime les restaurants X, Y et Z. Si B nous dit qu’elle aime les restaurants X et Y, Knowhere lui recommandera Z basé sur ses goûts similaires à ceux de A. À présent, il faut s’imaginer le même principe mais avec beaucoup plus d’utilisateurs et de restaurants; les recommandations sont donc personnalisées selon les goûts de chaque personne.

La différence avec TripAdvisor ? Knowhere se concentre uniquement sur les restaurants et les bars; de plus, sur TripAdvisor, les avis viennent d’inconnus et peuvent parfois être très négatifs. À l’inverse, Knowhere aimerait s’axer uniquement sur la positivité. Si une personne apprécie un restaurant, elle peut l’ajouter à son profil et Knowhere l’utilisera comme base de recommandation pour les autres utilisateurs. On peut imaginer ça comme une « To Eat List ».

On repart à zéro

L’équipe a dû tout réapprendre, de comment bien brainstormer à comment évaluer une idée et la lancer. Hugo nous explique qu’être tous les jours face à sa création sans personne pour les guider ou pour leur dire s’ils sont sur la bonne voie est très difficile. À l’université, ils avaient des milestones et recevaient des feedbacks; là, ils n’ont plus réellement ce genre de validation.

Le fait d’entendre une personne nous dire qu’elle apprécie notre travail est très gratifiant, et c’est ce qui nous motive.

Pour Hugo, le plus dur quand on met de côté un projet, c’est le regard des autres. Selon lui, lorsqu’on gagne un tel concours, pas mal de gens nous suivent et attendent la suite, sans compter les proches qu’on a peur de décevoir. Au final, il ne faut pas hésiter à se remettre en question et à se baser sur des faits: il ne sert à rien d’insister si on se rend compte qu’une idée ne marchera pas. Mieux vaut utiliser ce temps pour faire quelque chose qui nous plait.

Ce qu’il recommande avant tout à tout jeune entrepreneur est d’être avec des gens en qui ils ont confiance et de ne s’entourer que de positif.

Les prochaines étapes ?

L’équipe n’est pas à court d’idées pour le futur de Knowhere, mais les fondateurs veulent se focaliser sur une première validation (MVP) avant de développer de nouvelles fonctionnalités. En effet, comme nous l’explique Hugo, il s’agit d’une petite équipe très à l’écoute des utilisateurs. Ils attendent donc de voir ce que ces derniers auront comme feedback pour planifier le futur de l’application.

Pour l’instant, la prochaine étape est de ramener des utilisateurs sur Knowhere. C’est à eux de dire quels sont les endroits qu’ils aiment visiter, et ce à peu près partout dans le monde, car ce n’est qu’avec ces informations que Nowhere sera en mesure de donner les meilleures recommandations.

Alors, convaincus ? N’hésitez plus et téléchargez l’App ultime de tous les Foodies!

Last modified: 2 octobre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *