Retour marqué sur la semaine de l’entrepreunariat 2020 (partie 2)

La Global Entrepreneurship Week est un événement mondial organisé dans plus de 180 pays et a pour but la promotion de l’univers de la création d’entreprise auprès des étudiants. La 10e édition de la semaine de l’entreprenariat 2020 à Genève s’est déroulée du 16 au 21 Novembre au sein de l’Université de Genève.

Grâce à la collaboration avec de nombreux partenaires publics, privés et associations d’étudiants, un panel de conférences, d’ateliers et de tables rondes autour de la thématique a pu être offert au public. Les étudiants intéressés à se lancer dans un projet entrepreneurial repartent avec un bagage professionnel mais aussi personnel.  

En raison de la situation sanitaire, cette édition a été adaptée et s’est exclusivement déroulée en ligne à travers une plateforme virtuelle. Les conférences sont ainsi disponibles en replay sur leur site internet !

Innovation Time revient sur cet événement sous un format résumé en rassemblant les informations et conseils principaux par des « bullet-points ». Voici une seconde partie plus centrée sur l’aspect technique de la création d’une entreprise. 

 

Conférence n°7

Les bases juridiques pour être entrepreneurs

De la société simple à la société en nom collectif, en passant par les normes juridiques suisses, Diana De Carvalho explique comment choisir les bonnes bases juridiques afin de permettre à l’entrepreneur de créer son entreprise en toutes connaissances de cause.

Fayçal Hadjas aborde les sujets pratiques face au droit du travail, comment établir une relation juridique entre employés et employeurs.

Soizic Goetz quant à elle se tourne vers la fiscalité et les aspects pratiques de l’imposition.

Grâce à cette conférence, vous comprendrez quel est le parcours à suivre, les notions à ne pas laisser de côté et finalement, comment fonder une société sur de solides bases!

Il existe un grand panorama de sociétés différentes, nombreuses d’entre elles sont abordées dans le cadre de cette conférence  donné par la Junior Entreprise :

  • Les groupements de personnes, telle que la raison individuelle ou la société en nom collectif par exemple. Il faut peu d’investissement financier, mais le propriétaire est responsable des dettes, sur tous ses biens, y compris les biens privés.
  • Les personnes morales, où s’y trouvent les sociétés de capitaux, telles que les sociétés à responsabilité limitée et les sociétés anonymes, demandent plus d’investissement. Cependant sa responsabilité est limitée à la hauteur de la participation en capital.

Bases légales :

  • société simple ( art. 530-551 CO), convient lorsque l’activité est étroitement liée au propriétaire
  • société en nom collectif (art. 552-593 CO), convient aux petites entreprises, exerce une proximité personnelle et professionnelle
  • société en commandite (art.594-619 CO), convient aux petites entreprises
  • société à responsabilité limitée (art. 772-827 CO), convient aux PME
  • société anonyme ( art. 620-763 CO), consiste à l’exploitation d’autres entreprises

Impositions :

  • Les personnes physiques ; imposition sur le revenu et la fortune : art. 3 et 6 LIFD
  • Les entreprises de personnes : art. 18 LIFD
  • Les sociétés de capitaux : double imposition économique. Le bénéfice de la société est imposé, mais aussi les associés qui la constituent

Droit du travail :

  • Rapport de travail entre un employé et une entreprise : contrat individuel de travail
  • Relation fixée entre associés : convention d’actionnaire

Toutefois, la Junior Entreprise pourvoit des conseils juridiques si l’envie vous prend de créer votre entreprise !

Lien : Les bases juridiques pour être entrepreneurs https://2020.liberezvosidees.ch/gew/bases-juridiques-pour-devenir-entrepreneur

 

Conférence n°8

Les bases du financement d’entreprise

Intervenants : Alexandra Rys, Directrice de la communication, CCIG ; Kustrim Reka, Attaché au développement économique, DG DERI – Etat de Genève; Antoine Fatio, Directeur, Fondetec ; Nicolas Roussin, Clientèle entreprises, Credit Suisse; Patrick Schefer, Directeur, FAE ; Antonio Gambardella, Directeur, Fongit 

Plusieurs spécialistes nous dévoilent les premiers aspects à maîtriser pour assurer le financement de son entreprise. En effet, plusieurs conditions doivent être respectées. Tout d’abord, il faut vérifier la nature du besoin (dettes ou fonds propres) et choisir le meilleur type de financement.

L’astuce : Trouver le bon financement au bon moment; surtout rechercher le bon équilibre entre les ressources pour minimiser le risque et travailler de manière sereine et efficace.

Au démarrage, vous disposez de plusieurs sources possibles de financement par la dette :

  • les fondations d’aides aux entreprises (au niveau cantonal, ville ou par microcrédit)
  • les prix et les dons (intéressant car ni d’intérêt, ni d’intervention extérieure mais gain en visibilité),
  • des sources complémentaires (discussion avec les fournisseurs et les clients pour le paiement ou la visibilité ou autre travail),
  • plateformes de financement collaboratif ou crowdfunding (pré-achat du service proposé moyennant un avantage, intéressant car gain de crédit validant son marché et réduisant le risque)

Le conseil : Éviter d’être seul, mieux vaut s’entourer d’autres entrepreneurs pour échanger et demander des conseils.

La vente et les clients financent la société et lui donnent sa crédibilité certes, mais notons que le financement d’amorçage a un certain intérêt, notamment en jouant sur la touche émotionnelle pour demander de l’aide aux business angels. Les venture capitals rentreront bien plus tard. Il est peu probable qu’une banque fournisse votre startup à ses tous débuts. Il vous faut donc viser les bons interlocuteurs financiers au bon moment. Le temps joue contre l’entrepreneur innovant, donc il faut bien planifier.

A noter : prendre le temps pour lever les fonds, bien cibler les investisseurs, demander des conseils, préparer le terrain en établissant toujours une relation

Lorsque le projet est plus avancé et prometteur, il peut être le moment de se demander s’il est temps pour un financement auprès de la banque. Elle peut autant aider à financer l’acquisition d’entreprise que les besoins divers d’une entreprise. Il faut savoir échanger pour obtenir son prêt et être légitime.

Les mots d’ordre : honnêteté et transparence

Finalement, de nombreux investisseurs ont les capacités et les moyens de nous aider à poser les premières bases de financement de votre projet. A vous de choisir ce qui répond au mieux à vos attentes. De plus, il est important de garder à l’esprit que le contact (par vidéo) avec votre communauté doit être maintenu pour donner continuellement aux gens l’envie de participer à l’aventure et d’investir. N’oubliez pas que les 3 premiers et les 3 derniers jours sont les plus cruciaux.

Et bien évidemment… gardez votre dynamisme et bonne humeur pour ce que vous faites !

Les bases du financement d’entreprise https://2020.liberezvosidees.ch/gew/bases-du-financement-d-entreprise

 

Conférence n°9

Comment une campagne de financement participatif propulse votre projet ?

Conférence donné, en première partie, par Caroline Widmer, Pulse incubateur interdisciplinaire HES-SO ;  Cyril Deleaval, Genilem ; Jean-Marc Zgraggen, SIG-éco21 ; Clarisse Coeur, So Alaska ; Caroline Hugon, Après-GE et, en seconde partie, par Anne Julie Beroud, La corde à linge ; Tim Coutherez, Up Green ; Yohann Pellaux et Romain Oeggerli, Gemüse Kebab.

Au travers de cette conférence animée par de l’esprit théorique et de la partie pratique, celles-ci se rejoignent afin d’expliquer en quoi le crowdfunding aide les entrepreneurs afin de se lancer dans la création de leurs idées. Mais le crowdfunding, c’est quoi ? Différentes plateformes sont proposées afin de vous aiguiller pour vous montrer tous les aspects bénéfiques du financement participatif. Au-delà de certains aprioris reçus sur « est-ce que mon entreprise va fonctionner ? », en passant par le coaching personnel à la viabilité du projet, ces intervenants vous expliquent comment elle peut marcher. N’attendez plus, demandez au public ce qu’ils attendent de vous!

“La tech, mode, design, musique, santé, social, gestion, toutes les compétences sont assemblés dans cet incubateur créant des synergies, collaboration inattendues, donnant naissances à des projets porteurs d’espoir pour l’avenir de notre économie.” (Caroline Widmer, Pulse)

“Ce qu’on a beaucoup aimé par rapport aux autres plateformes : les paliers. Sur d’autres plateformes, c’est un peu tout ou rien. Les personnes demandent une somme, s’ils n’atteignent pas cette somme, ils ne reçoivent rien du tout. Sur SIG-impact, c’est plus par palier. Ça augmente peut être le taux de réussite d’une campagne.” (Yohann Pellaux, Gemüse Kebab)

“Le temps que doit prendre une campagne de financement participatif ; en général on parle de 30 jours, un mois. C’est de tenir la durée. On doit être à fond tout le temps. C’est un sprint qu’on doit faire sur le temps d’un marathon. On était fatigué à la fin.”(Tim Coutherez, Up Green)

Lien : Comment une campagne de financement participatif propulse votre projet ? https://2020.liberezvosidees.ch/gew/campagne-de-financement-participatif-propulse-votre-projet

 

Par-delà cette liste non-exhaustive (il en reste tellement à découvrir!), nous espérons qu’avec cette semaine riche en conférences et tables rondes, l’envie soudaine vous prendra de créer votre entreprise, de monter votre projet ou de vous lancer dans le monde de l’entrepreunariat. Et si le cas échéant vous attendiez juste un signe, c’est le moment de se lancer !

Un grand merci à l’Université de Genève d’avoir permis à cette semaine de l’entrepreunariat d’avoir lieu. Nous remercions également tous les conférenciers pour leur adaptation à ces conférences hybrides, tous les intervenants d’avoir partager ces échanges et ces bons conseils, et finalement, tous les membres d’Innovation Time pour leur temps et leur investissement tout au long de ce projet.

À l’année prochaine pour une nouvelle édition !

 

Par I-Teng Leung, Jessica Afsal Fazal, Lola Roy et Romain Briffaz 

 

logo Innovation Time Genève

Last modified: 9 décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка

ссылка