Genève, terrain fertile à l’innovation

Des campagnes marketing à la créativité qui habite chaque individu, l’innovation est partout. De nos jours, elle est plus que jamais recherchée afin d’atteindre une situation économique saine et durable. La Suisse étant le pays le plus innovant au monde, quelle importance la ville de Genève accorde-t-elle à cette dynamique ? Comment se traduit sa quête d’excellence dans le domaine ? Mais surtout, quelles initiatives a-t-elle mises en place pour la conserver au fil du temps ? Voici les trois questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

La Suisse, premier pays innovant

Depuis 2011, la Suisse se retrouve en tête du classement de l’Indice mondial de l’innovation. Ce dernier représente un instrument d’action de poids pour les puissances économiques. Il contient 80 indicateurs dont, par exemple, l’éducation, l’environnement politique, l’infrastructure, offrant une large vision des résultats de 129 pays en matière d’innovation. Chaque année, l’indice évalue leur capacité à innover sous un nouvel angle, comme celui de la médecine en 2019. 

Dans la même année, la Suisse a non seulement été classée pays le plus innovant devant la Suède et les États-Unis, mais elle a également remporté, pour la troisième fois consécutive, le titre de “meilleur pays au monde”, selon le classement américain Us News. Il compare les pays à l’aide de différents critères comme la qualité de vie, l’environnement et les pratiques du business, le respect des valeurs citoyennes, etc. Trois domaines, parmi d’autres, dans lesquels la Suisse excelle.

Comment Genève reflète-t-elle cette première place mondiale ?

Au niveau régional, Genève précède de 5 places la ville de Zurich et de 22 places Bâle, selon le classement australien des villes les plus innovantes. 

La ville dispose de multiples pôles propulsant son innovation:

    • Le Salon international des Inventions: Ce sont 1000 inventions exposées pour la première fois par des universités, chercheurs, associations, entreprises individuelles et commerciales ou instituts privés. Hébergé à Palexpo, au centre de la ville de Genève, il représente le plus important marché des innovations au monde. Le salon est ouvert au public chaque année au printemps. Exceptionnellement, dû à la situation actuelle, il se tiendra du 16 au 20 septembre 2020.
    • Le Campus Biotech: Né en 2013 à Genève et regroupant des entités telles que l’Université de Genève et l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), le centre fonctionne comme un gigantesque incubateur. Le bâtiment à l’architecture innovante regroupe des scientifiques et ingénieurs de tous horizons. Il a pour mission de faire progresser la connaissance dans les domaines de la recherche et des sciences de la vie, génératrices d’innovations, en vue d’obtenir des solutions pouvant bénéficier directement à notre société. Ses valeurs « Interdisciplinarité, Focalisation et Excellence» confortent la première place de la région lémanique en matière d’innovations.
    • Geneva Creativity Center: Il est la source d’une étroite collaboration entre le monde académique et industriel. Fondé en 2011, son objectif est de stimuler la créativité de ces 2 pôles, développer de nouvelles idées et vérifier leur faisabilité au sein de l’économie locale. Pour ce faire, il dispose de six principales activités innovantes comme les TechLunches (ouverts à tous), les OpenLabs (pour hautes écoles) ou encore les Tables Rondes d’Experts (multinationaux et interdisciplinaires). Ces démarches ont pour but de favoriser le développement de potentiels d’innovation.
    • Open Geneva: Cette association à but non lucratif est née en 2017. Son président, Thomas Maillart, s’est livré à l’équipe d’Innovation Time Genève. Il dit vouloir porter les trois valeurs suivantes: accessibilité, multiculturalisme et perspective. Via des ateliers, hackatons et conférences, l’association vise à regrouper des personnes de tout milieu social et professionnel, apportant des perspectives différentes dans un seul et même endroit. « Le croisement des mondes est essentiel. C’est ensemble qu’on peut avancer et innover », nous confie-t-il. Son activité principale est l’organisation du festival d’innovation ouverte à Genève illustrant les valeurs de partage et fusion des idées. L’association compte, elle aussi, sur l’interdisciplinarité afin de promouvoir et stimuler l’innovation.
Transmettre l’amour d’innover aux nouvelles générations

Le canton de Genève s’est lancé le défi de perpétuer la tradition en matière d’innovation. En mars 2018, le cours facultatif « De l’idée au projet: comment développer l’esprit d’entreprendre » a été introduit au cycle d’orientation. Lors de sa deuxième édition en octobre 2018, une trentaine d’élèves de 9ème, 10ème et 11ème furent encadrés par des professionnels spécialisés dans la formation en entrepreneuriat auprès des jeunes. Réunis en groupes, ils eurent l’occasion de développer leur créativité afin d’aboutir à un projet. À la clé, un prix décerné aux trois meilleures idées. Ce cours a pour objectif d’inculquer aux jeunes les valeurs de l’entrepreneuriat comme l’autonomie, le sens des responsabilités, la solidarité et l’ambition. Il transmet le goût du risque et la capacité à rebondir en cas d’échec.

Le programme intitulé « Graines d’entrepreneurs » est une alternative accessible à tous les jeunes du secondaire, apprentis et collégiens. Sous forme d’ateliers hebdomadaires de co-working encadrés par des entrepreneurs, les élèves apprennent à transformer des idées en actions entrepreneuriales. Il transmet aux jeunes le plaisir d’entreprendre à travers l’enseignement et la mise en pratique des outils essentiels à l’élaboration de quelconques projets, entrepreneuriaux ou non. En 2019, par exemple, quatre propositions innovantes furent retenues afin de favoriser le quotidien des jeunes patients et de leur famille dans le nouvel hôpital des enfants du CHUV (Centre Hospitalier Universitaire Vaudois).

Ainsi, Genève met en place de nombreuses actions pour faire fleurir la créativité et ancrer l’esprit d’entrepreneur dès le plus jeune âge. Chez Innovation Time, nous nous joignons à cette initiative en rassemblant des étudiants et entrepreneurs au sein d’un cadre universitaire propice à l’innovation.

En ces temps monotones, soyons innovants!

 

Par Eloïse Azzola

Last modified: 2 septembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *