Les entrepreneurs d’aujourd’hui réinventent le marketing de demain

Nous vous avions parlé dans un précédent article du crowdfunding, une stratégie récente qui permet à la startup de lever des fonds et de gagner en visibilité, ou encore du C2C, une méthode de marketing reposant sur le client. Aujourd’hui nous vous présentons un concept novateur de la startup BookBedder que l’équipe Innovation Time a pu rencontrer lors du Forum EPFL StartUp Day.

BookBedder est un site de réservation d’hôtels en ligne équitable envers l’industrie hôtelière, il reverse à Aide et Action 1% du montant total de chacune des réservations de ses membres donateurs, qu’ils soient des particuliers ou des entreprises. L’acte de réservation d’hôtel, très banal à priori, contient ainsi un impact social. C’est à Lausanne, le 02 novembre 2015, que l’association de développement Aide et Action, qui agit pour l’accès à une éducation de qualité pour près de 1.6 million de personnes dans 25 pays au travers de 87 projets internationaux, a annoncé la mise en place d’un partenariat avec BookBedder. Ce partenariat innovant et inédit s’inscrit dans la logique et la promotion d’un tourisme plus équitable et solidaire et se base sur un principe de valeur partagée : l’association bénéficie d’une nouvelle source de dons et BookBedder acquiert des nouveaux membres.

Pour BookBedder, c’est assumé, c’est une manière de capter des nouveaux utilisateurs, et ce à moindre frais. C’est grâce à ces mécanismes innovants d’acquisition clients que BookBedder peut proposer à ses hôtels indépendants partenaires des conditions commerciales avantageuses et équitables. D’ailleurs Sébastien Genet, co-fondateur de BookBedder, nous a confié : “L’idée n’est pas de faire payer plus cher les clients afin qu’une donation automatique soit faite à Aide et Action, mais plutôt que BookBedder renonce à une partie de sa marge en faveur de l’ONG. Le business traditionnel et les actions caritatives ne doivent plus être envisagés séparément. Il y a tout a inventé afin que nos actes de consommation quotidiens soient plus efficients. Je préfère 1000 fois dépenser 100€ en donation que 100€ en publicité sur Google !”.

Enfin il est intéressant de voir comment l’entrepreneuriat et la philanthropie peuvent s’allier comme nous pouvons le constater avec ce projet : d’une part chercher des nouveaux membres donateurs coûte très cher pour une association et d’autre part il est plus aisé et moins coûteux de retenir des donateurs déjà convaincus. En faisant des partenariats privés avec des sociétés qui portent des valeurs compatibles avec leur association, Aide et Action innove et explore des nouvelles sources de dons.

Si vous êtes intéressés par ce projet vous pouvez contacter :
– Madame Jeanne Dieuzaide responsable des partenariats chez Aide et Action Suisse : jeanne.dieuzaide@aide-et-action.org
– Sébastien Genet, co-fondateur de BookBedder : sebastien@bookbedder.com
Ils se tiennent à votre disposition pour répondre à vos questions.

P.B.  (Article co-écrit avec Paul Savey)

Liens :

Article de Bilan sur BookBedder.

Last modified: 30 août 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *